09/04/2013

BIO

Au fond d'un potager de ville,

un choux déprimait en son rang.

Que ma croissance est difficile,

mon trognon devient impuissant

à lutter contre les chenilles

et ces limaçons arrogants.


Le jardinier qui me cultive

m'affirme que c'est naturel,

si ma verdeur ne se ravive

qu'a la lumière du soleil.


Mais moi je vois cette carotte

dans la parcelle du voisin.

Par grand soleil ou sous la flotte

elle affiche le même teint.

Aucun insecte ne l'approche,

ni ne bavent les escargots.

Elle n'entendra aucun reproche

lorsqu'elle sera dans un cageot.


Alors que mes feuilles frémissent

en prévision du marché bio,

où de vieilles institutrices

ne me feront pas de cadeaux.

Avec leurs cabas équitables

et leurs sandales en chanvre indien,

elle me prendront pour trois fois rien,

même si mon cœur est délectable.


Le beau légume orangé

filera direct à Rungis

sous l'éclairage des néons

à coté de trois cornichons,

il fera la notoriété

d'un épicier et de son fils.

Bien sur il aura absorbé

les pesticides et les nitrates

qu'on a bien voulu lui donner

lorsque la terre était ingrate.


Mais le consommateur final

a t-il besoin pour sa santé

de notre fibre végétale

sans qu'elle soit contaminée.


L'homme a inventé ces substances,

il est normal qu'il récupère

le résultat de cette science

qui éloigne à jamais le ver.


Alors que ma consommation

filandreuse et peu diététique,

alourdira la digestion

de cette vieille anorexique

et qui sait, si comme une étoupe,

mes fibres allant s'agglutiner,

pourraient par une fausse route

mon acheteuse décéder.

Notre plantureuse carotte,

accompagnant un pot au feu

rendra un cuisinier heureux

et roses les joues de ses hôtes.

 

Mon conseil est qu'avant d'acheter

les légumes qu'on vous propose,

renseignez vous si notre dose

a bien été administrée.

Méfiez vous d'un abus de bio.

Si vous voulez en conditions

atteindre l'age de la pension,

faites confiance à Monsanto.


Peut-être que, comme un légume

au grand age vous finirez

vous comprendrez au moindre rhume

qu'il est bon d'être protégé.  

Les commentaires sont fermés.