29/03/2013

MÉTÉOCONOMIQUE

L'anticyclone des Açores

maintien le temps loin des frimas,

tandis qu'augmente avec fracas

le taux négociable de l'or.

 

Pourtant du nord provient un front

qui fera enfler les actions,

loin des normales saisonnières

et des meilleures places boursières.

 

Qu'une dorsale océanique

s'oriente de notre coté

et c'est une belle dynamique

de perspectives économiques

porteuses d'un avant goût d'été.

 

Pourtant s'approche à l'horizon

les prémisses d'une dépression.

Vendez, troquez, videz vos caisses

ou vous subirez une baisse.

 

Nous avons vu par le passé

l'effet pervers d'une tornade

conjugué à la débandade

d'un excès de liquidités.

 

Maintenez bien vos coffre forts

qu'un vent malin pourrait vider,

bien plus que les lois du marché

selon l'échelle de Beaufort .

 

Pour garder vos obligations,

Tous vos choix doivent se soumettre

aux agences de cotation

et à la hausse du baromètre.

Ainsi vous serez garanti

de maintenir votre profit.

Et qu'importe si la tempête

met à genoux notre planète

Les commentaires sont fermés.