19/03/2013

GALI ET DALA

Dali l'a dit

juste à Gala,

qui délira

sur un délit.

Du chocolat

au bout du doigt

il peint un lit

où dort Gala

extravertie

vêtue de drap

en fil de soie.

La minutie

de son croquis

énervera

l'artiste qui,

dans un déni

de modestie,

ne signe pas

d'un gros Dali

au pied du lit

ni même en bas

du matelas.

La dame là

au fond du lit

est embellie

et lui sourit.

Il y a deux pas

du cadre au lit

et pour deux bras

aussi jolis

ça se franchit

sans embarras.

Le chocolat

tache les draps

et l'assaillie

froisse la soie.

Si elle crie

est-ce de joie?

Mais il suffit!

Le beau Dali

en resta coi.

Se rhabilla

Lécha ses doigts

et retourna

tout étourdi

à son croquis.

 

18:12 Publié dans Blog, Livre, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bravo Vincent !

Tu as bien fait de te lancer
Je ne te connaissais pas ces talents cachés....
Pas de critique à faire ; non pas parce que tu l'as demandé ;
Mais tout simplement parce qu'il n'y a rien a changé.
Merci de m'avoir accordé un voyage dans tes pensées...

Amitiés

Andréa

Écrit par : DIAZ GONZALEZ | 20/03/2013

Bravo !!!

je te félicite aussi

C'est un grand plaisir de lire toutes ces lignes
je ne peux que t'encourager à continuer d'écrire

A bientôt

Stéphane

Écrit par : Bau | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.